La F1, notre passion. Bienvenue Invité
 
AccueilClassement des pilotes et écuries RechercherFAQS'enregistrer  Quizz  Connexion

Partagez | 
 

 Le futur de la F1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13056
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Le futur de la F1
Jeu 21 Juil - 13:31

Les passages au stand en tout Electrique? & rêglement 2014



La FIA a publié ce mercredi soir le règlement
technique pour la saison 2014 de Formule 1. Outre l’arrivée du V6 turbo,
plusieurs changements importants y figurent.


Tout d’abord, les équipes devront effectuer leurs
passages dans la voie des stands, et donc leurs arrêts aux stands pour
changer de pneumatiques, en mode électrique sans utiliser de carburant.
Pour se faire, les écuries utiliseront le système de récupération
d’énergie (ERS) composé de l’énergie cinétique (dont la puissance de cet
élément sera doublée à 120 kW) et de l’énergie dégagée par les
échappements.


Le règlement confirme également l’arrivée du V6 turbo de
1,6 litre, qui sera limité à 15.000 tours/minute contre 18.000
actuellement. L’angle du V devra être de 90 degrés et le flux de
carburant ne pourra pas excéder les 100 kg/h.


L’une des principales nouveautés de cette réglementation
consistera à permettre aux monoplaces de Formule 1 de faire ce que
toute voiture de série est capable : allumer le moteur sans aucune aide
extérieure. A partir de 2014, l’article 5.18 du règlement technique
précise qu’il "devra être possible pour le pilote de
démarrer le moteur à tout moment quand il se trouve derrière le volant
et sans avoir recours à une aide extérieure
".


Les pilotes dont le moteur callerait sur la grille de
départ ou à la suite d’une incursion dans un bac à graviers auront donc
la capacité de redémarrer d’eux-mêmes leur moteur. De quoi contribuer à
diminuer le nombre d’abandons en course.


Par ailleurs, le poids minimum d’une monoplace de
Formule 1 a encore été augmenté. Il passera à 660 kg contre 640
actuellement. Le poids minimum de l’unité moteur (comprenant le moteur
et le système de récupération d’énergie) a été fixé à un minimum de 155
kg. La réglementation de la FIA annonce également toute une série de
modifications châssis, comme pour la longueur de l’aileron avant, qui
sera fixée à 1.650 millimètres en 2014 contre 1.800 dans le cas présent.


La réglementation technique 2014 complète est disponible sur le site de la FIA.


toileF1.




Dernière édition par Rín le Sam 29 Nov - 8:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
Riton
avatar

Masculin
Messages : 1567
Pilote préféré : Pagenaud,Johnson,Alonso,Neuville,McNish


MessageSujet: Re: Le futur de la F1
Ven 19 Oct - 17:40

Toujours au sujet du V6 turbo hybride,Honda serait interressé,on parle même d'un retour pour la saison 2015.


" "
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13056
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le futur de la F1
Ven 19 Oct - 18:39

Ça serait intéressant, en revanche Porsche explique que ce n'est que rumeur.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
Riton
avatar

Masculin
Messages : 1567
Pilote préféré : Pagenaud,Johnson,Alonso,Neuville,McNish


MessageSujet: Re: Le futur de la F1
Dim 21 Oct - 17:47

Porche vise le DTM pour 2014,c'est une série qui s'annonce très belle dans les années à venir (des pilotes F1 viennent du DTM) une alliance avec la série Nippone est prévue pour 2014,c'est plusieurs constructeurs qui viendrait accompagner Mercedes,Audi et BMW


" "
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13056
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le futur de la F1
Ven 20 Sep - 15:50

La F1 n'aurai pas tenu ses promesses de 2009 2010 selon Fernandez:

Citation :
Ca devient de plus en plus difficile. Aujourd’hui il y a des équipes qui ont de l’argent et d’autres qui n’en ont pas. On doit arrêter ça, car c’est une approche sur le court terme. Si ce sport devait disparaître à cause de ça, à quoi cela aura-t-il servi ?” ajoute le milliardaire malaisien.
La FIA n’en finit pas de faire des promesses à propos d’une réduction prochaine des coûts, mais si les équipes ne suivent pas, cela ne sert à rien. Tony Fernandes est conscient de l’impasse dans laquelle la F1 se retrouve aujourd’hui.
“Les équipes ont tout gâché. Nous avions une association, la FOTA, mais nous nous sommes tous marché dessus et nous sommes donc les seuls à blâmer. Les gens dans ce milieu essayent de faire le plus d’argent possible et nous ne sommes pas différents des autres. Les équipes sont passées à côté d’une belle opportunité, mais désormais, c’est aux gestionnaires de ce sport à trouver une solution pour le bien de notre sport,” poursuit Fernandes.
“Pour faire tourner une équipe de F1, il faut une quantité d’argent invraisemblable, surtout durant cette période d’incertitude économique. Combien de nouveaux sponsors avez-vous vus arriver en F1 au cours de ces dernières années ? Si l’on revient au temps où j’étais spectateur, il y avait des logos partout sur les monoplaces. Les sociétés se battaient pour être en F1. Les gens doivent penser un peu plus au long terme que ce qu’ils font aujourd’hui,” ajoute-t-il.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13056
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le futur de la F1
Dim 29 Sep - 10:09

Selon Kaltenborn les équipes ne pense qu'à court terme :

Citation :
Elle pense que les dépenses supplémentaires de 2014, liées notamment au nouveau moteur turbo, auraient pu être appréhendées depuis longtemps.
Sauber est l’une des équipes qui pousse le plus pour réduire les coûts en Formule 1. La formation suisse traverse actuellement une période complexe au niveau des finances et doit faire appel à des pilotes avec budget - ce qui est le cas de Sirotkin, appelé à devenir titulaire l’an prochain. Kaltenborn en veut-elle aux grandes équipes, qui se battent à coups de millions ?
« C’est un peu cela. Nous comprenons que les grandes équipes ont de grandes marques, leurs propres marques, qui sont bien sûr importantes pour générer des revenus en F1, comme le sport, les pilotes et les autres équipes. Mais à mon avis, vous ne pouvez pas faire sans les autres équipes », déclare Kaltenborn au site officiel de la Formule 1.
« C’est donner et recevoir - ce qui demande un autre type d’équilibre. Vous n’avez pas à mettre tout le monde à un niveau égal, je ne crois pas du tout à cela car nous sommes dans une compétition, donc vous n’avez pas besoin d’avoir les mêmes choses pour tout le monde. »
Pour la team principal de Sauber il est nécessaire que les grandes équipes prennent conscience que la Formule 1 comporte 11 équipes, qui ont toutes besoin les unes des autres pour vivre et perdurer.
« Quel que soit le niveau auquel nous nous battons, il doit y avoir de la stabilité car cela réduit les coûts. Pour les cinq prochaines années, nous cherchons à aller dans cette direction. Si vous regardez le développement des voitures qui sont sorties ces dernières années, presque à chaque fois quelqu’un est arrivé avec une nouveauté innovante et celle-ci était interdite l’année suivante. Mais tout le monde se lançait dans sa fabrication par peur de perdre en performance si la nouveauté n’était pas développée. Au final c’était une perte d’argent, donc vous n’avez pas besoin de ces types de développements pour avoir un défi technique relevé », explique-t-elle en faisant référence au double-diffuseur (2009), au F-duct (2010) ou encore le DDRS (Double Drag Reduction System) cette année.
« Cela nous amène à évoquer un plafond concernant l’argent que vous pouvez investir, avec des limites. Manifestement il n’est pas nécessaire de mettre chaque point à égalité, parce que chaque équipe apporte une contribution différente au sport et une valeur différente. Mais dans la valeur globale du sport, tout le monde joue un rôle : ce n’est donc pas seulement une affaire de coûts. Vous devez également regarder la stabilité technique de l’équipe et ne jamais oublier que nous avons tous besoin des autres équipes ! »
Les coûts supplémentaires de 2014 auraient pu être anticipés
Martin Whitmarsh, le team principal de McLaren, a récemment déclaré que les équipes étaient meilleures pour réagir aux catastrophes qu’à planifier des règles pour l’avenir. Pour Kalternborn, il est urgent de prendre des décisions.
« Le mot ’catastrophe’ est un bien grand mot. Mais oui, il est vrai que nous n’avons pas de bons résultats pour anticiper les choses, ou pour réagir rapidement. Donc je pense que ce n’est pas seulement de savoir si nous pouvons nous mettre d’accord sur un objectif commun, ce qui je pense peut se faire sachant que nous sommes dans le même sport et dans le même bateau », ajoute Kaltenborn.
« C’est plus le problème de savoir comment nous pouvons être forts à ce sujet quand chacun a un avis différent. Mais si rien ne se passe et si les équipes laissent tomber, je suis convaincue que les équipes qui seront en difficulté ne pourront pas offrir le même spectacle aux fans. Comment allez-vous faire ce même travail avec bien moins d’argent ? »
Pour ne rien arranger, 2014 et l’arrivée des nouveaux moteurs devrait coûter très cher aux équipes. Kaltenborn regrette qu’une décision de limiter les coûts n’ai pas été décidée depuis quelques mois...
« Les équipes savent depuis longtemps que 2014 coûtera cher, et en réalité personne n’a réagi. Je pense que c’est de notre faute si nous sommes dans cette situation aujourd’hui. C’est là que j’ai encore bon espoir que la FIA prenne en main ce sujet et applique des mesures sensées très bientôt. »
Sauber suivra-t-elle les directives imposées par la FIA ? « Si votre fédération fait cela, vous devez la suivre », conclut-elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13056
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le futur de la F1
Lun 28 Oct - 16:16

Actuelement des débats sont en cours sur le thème des chassis clients, que l'on a pu avoir déjà en F1
a petite mesure avec par exemple Torro Rosso en 2007 qui utilisait la Redbull de 2006, ou Super Aguri
avec la Version 2006 de la BAR Honda.


NextgenF1 a écrit:
"C’est un débat intéressant," commence Christian Horner. "Si vous regardez les coûts, il faut au moins 500 personnes pour courir en F1. En réalité c’est trop. Pour réduire les coûts la solution la plus logique serait de vendre une voiture actuelle ou vieille d’un an dans son intégralité. Mais le fait que cela aille contre ce qu’est la F1 et ses constructeurs est un autre débat. Côté coûts, c’est le moyen le plus efficace. Doit-on le faire ? C’est une autre question. Il y a donc un débat et nous devons garder l’esprit ouvert."

Pour Ross Brawn, l’avis est déjà plus tranché... "Nous ne sommes pas fan de cette idée, nous préférons travailler sur la réduction des coûts de base pour concevoir une voiture pour toutes les équipes. Il faut peut-être trouver un moyen de partager des pièces qui ne font pas la différence sur la performance. Comme le pédalier ou la direction, qui sont souvent mentionnés. Nous pouvons progresser de ce côté sans endommager l’ADN de notre sport."

Vijay Mallya, patron de Force India, une équipe qui ne fait pas partie du Groupe Stratégie, est totalement opposé à l’idée de châssis clients.

"Nous sommes même totalement hostiles à ce concept. La FOTA n’a pas réussi à faire fonctionner le RRA et maintenant on veut y parvenir en étudiant une idée de châssis client. C’est ridicule de mon point de vue. Nous avons des usines, des employés, vous ne pouvez pas mettre tout cela à la poubelle en autorisant à acheter une voiture de l’année passée à l’une des 6 équipes du Groupe Stratégie. Cela impacterait totalement la raison d’être de la F1 depuis le jour où elle est née."

Chez Sauber, Monisha Kaltenborn est évidemment d’accord et propose d’autres pistes. "Je ne peux qu’abonder dans le sens de Vijay. Cela fait 40 ans que Sauber produit des voitures de course, nous sommes donc opposés à cette idée qui ruinerait notre business. Il y a d’autres façons de réduire les coûts. A travers ce Groupe Stratégie, nous pourrions avoir une meilleure visibilité d’une année sur l’autre afin de limiter les investissements sur un système qui viendrait à être banni, pour ne citer qu’un exemple."

Le mot de la fin revient à Eric Boullier, le patron de Lotus. "Personnellement, l’idée de châssis clients est contre l’ADN de la F1 mais il est aussi évident qu’il faut mettre en place des coûts réduits. Ce débat est là pour nous réveiller et pourrait mener à des réductions de coûts ailleurs ou même une limite de budget."

"Une autre solution est de laisser aux gens le choix de ce qu’ils veulent faire pour réduire les coûts, du moment qu’il y a des règles en place. Il faut le faire pour éviter les châssis clients sinon peut-être que nous nous retrouverons à faire courir 3 voitures par équipe pour garder une grille décente. Et là ce sont encore des coûts qui augmentent. Il faut réfléchir et réfléchir intelligemment," conclut le Français.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
SERGITINO
avatar

Masculin
Messages : 1152
Pilote préféré : alonso


MessageSujet: Re: Le futur de la F1
Dim 1 Déc - 9:50

le feuilleton LOTUS/QUANTUM vas durer toute l inter saison semble t il Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13056
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le futur de la F1
Mar 17 Déc - 10:03

D’après Nextgen F1, malgré la réduction des couts annoncée, VW, Audi et Porsche ne sont pas intéressés par un retour en F1..

il faut dire qu'a coté il y a un championnat Formule E.. qui semble de plus en plus grandir et
sur le thème écologique, beaucoup plus valorisant pour les constructeurs automobiles que la F1..


Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le futur de la F1

Revenir en haut Aller en bas
 

Le futur de la F1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum F1 ::  Paddock :: Débats,sujets autour de la F1 en général.-
Sauter vers: