La F1, notre passion. Bienvenue Invité
 
AccueilClassement des pilotes et écuries RechercherFAQS'enregistrer  Quizz  Connexion

Partagez | 
 

 Le passé de la F1.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
SERGITINO

Messages : 1152


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Mar 16 Déc - 17:37

ok j ai connue ça aussi, j aurais voulue qu il n y ait que des v12.renault en a fait un mais ils ne l ont jamais monté je crois bien  No
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Dim 21 Déc - 22:01

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
SERGITINO
avatar

Masculin
Messages : 1152
Pilote préféré : alonso


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Dim 21 Déc - 22:13

haaaaaaaa c est toujours utile de reconnaître le circuit a pieds,quelque soit l age  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 27 Déc - 19:52

En regardant le grand prix de Silverstone 2000 j'ai remarqué un..bug
En effet sur ce circuit les cigaretiers sont interdits , Jordan arbore Buzzin and Hornet à la place
de Benson & Edge, Ferrari le code barre, et Mclaren les noms de pilotes...
pourtant que voit-on sur le circuit.. ? Marlboro F1!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
SERGITINO
avatar

Masculin
Messages : 1152
Pilote préféré : alonso


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 27 Déc - 21:45

tu es sure que l interdiction etait aussi pour les circuits,parce-qu ils ne rigolent pas avec les interdiction télé.ou alors ils ont prit une vieille amende une fois le gp terminé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 27 Déc - 23:01

Je ne sais pas, en général si les équipes peuvent pas je vois pas pourquoi le circuit pourrait : o
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
SERGITINO
avatar

Masculin
Messages : 1152
Pilote préféré : alonso


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Dim 28 Déc - 9:56

oui,je me rappelle cette période,on se demandait comment ils allaient faire pour trouver autant d argent vue que les cigaretier,il y en avait partout.Ensuite il y a eut les téléphones qui ont chopé le truc 

" />

par contre je vois que celui là on l a beaucoup eut cette année 

" />
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Dim 28 Déc - 10:07


Les téléphones ça a débuté en 1995 avec Nokia qui sponsorisait les Tyrrell il soutenait Mika Salo

Ensuite il y a eu aussi CellularOne la même année sur les Footwork , et en 1996 Motorola,
qui sponsorisait les Tyrrell une fois encore. 

Mais par la suite il y a plus eu ses sponsoring de Marque de Téléphone, ce sont les opérateurs
(Orange, PSN, TelecomItalia, Telefonica)qui les ont remplacé.
Maintenant cela a disparu en parti, les sponsors sont des boissons Alcoolisés ou energisante
(Lucozade,Johnny Walker,Smirnoff,Burn,Redbull...) ou les sponsors pétroliers
comme Total, PDVSA,Petronas, qui eux, existait déjà dans les années 90 (notament ELF).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
SERGITINO
avatar

Masculin
Messages : 1152
Pilote préféré : alonso


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Lun 29 Déc - 20:33

ben,on peut pas faire plus complet  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Lun 29 Déc - 22:18

^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 17 Jan - 15:44

"A Silverstone, l'Officine Alfieri Maserati arrive tard et ne participe qu'à peine aux essais. Villoresi, Marimon et Ascari sont autorisés à partir en fond de grille, Onofre 28e. Et le garçon va réaliser dimanche un des envols les plus myrifiques de toute l'histoire : à la fin du 1er tour, il est... sixième"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
SERGITINO
avatar

Masculin
Messages : 1152
Pilote préféré : alonso


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 17 Jan - 17:35

quand tu as un bon coup de volant tu peux partir loin et remonter dans le premier tour,les derniers pilotes de la grille étant moins bon,après c est plus compliqué.On l a déjà vue même en F1 ou l on a, parait il,la crème des pilotes  Cool
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 17 Jan - 17:47

Cela parle de la saison 1954 ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Dim 18 Jan - 10:15

Le theme japonais F1 refait au synthé
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 31 Jan - 8:38


L'ancien circuit du A1 ring, magnifique, mais surtout.. mon dieu
ce monde qu'il y avait! regardez la partie du 2eme secteur !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
SERGITINO
avatar

Masculin
Messages : 1152
Pilote préféré : alonso


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 31 Jan - 9:30

haaaaaaa 1984,c est l année ou j ai adhéré a la fin pour ne plus la quitter  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 31 Jan - 12:43

J'aime bien les formes de 1983/1984 mais aprés entre 1985 et 1987 je les trouve horrible on dirait des barquettes..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
SERGITINO
avatar

Masculin
Messages : 1152
Pilote préféré : alonso


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 31 Jan - 15:54

tout pour l aero,en fait une f1, c est un avion avec des roues  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rín
avatar

Féminin
Messages : 13057
Pilote préféré : Senna,Verstappen


MessageSujet: Re: Le passé de la F1.
Sam 14 Mar - 14:01





Imola 1982 : Quand la F1 est coupée en deux partis 
Article de Stat F1 vous allez je pense aprécier.

"
Le climat politique est très tendu avant ce Grand Prix de Saint-Marin. En effet, le lundi 19 avril le tribunal d'appel de la FISA se penche sur la réclamation portée par Ferrari et Renault contre Williams et Brabham, soupçonnées de tricherie au GP du Brésil. Grâce à un grossier artifice ces deux équipes faisaient en effet rouler des machines bien trop légères par rapport au poids réglementaire. Les commissaires de course brésiliens avaient rejeté la réclamation. Mais le tribunal d'appel de la FISA, malgré la sourde opposition du président Balestre, décide de déclasser la Brabham de Piquet et la Williams de Rosberg, donnant ainsi la victoire brésilienne à Prost et à Renault. Les écuries de la FOCA, menées par Bernie Ecclestone et Frank Williams, prennent cette sanction comme un véritable camouflet. Au contraire, Ferrari est si satisfaite qu'elle retire son appel déposé après la disqualification de Villeneuve à Long Beach.
 
Cette affaire tombe au plus mal pour Jean-Marie Balestre qui, une semaine après la course d'Imola, doit présenter devant le conseil mondial de la FIA réuni à Casablanca toute une série de nouvelles mesures techniques impopulaires, allant à l'encontre des Accords de la Concorde. Le président envisage en effet, dès la saison 1983, d'imposer aux écuries usant d'un moteur turbocompressé des limitations de carburant. Ce qui est entraîne bien sûr l'opposition des grandes marques groupées derrière Ferrari et Renault.
 
Mais ce sont les constructeurs britanniques de la FOCA qui se soulèvent. Le mercredi 21, Balestre, souhaitant peut-être se rapprocher des « légalistes », demande en tant que président de la FFSA les disqualifications de la McLaren de Watson, de la Lotus de Mansell, de la Tyrrell d'Alboreto et de l'ATS de Winkelhock, estimant que toutes ces équipes ont également triché au GP du Brésil. Furieuse, la FOCA annonce le soir même qu'elle va boycotter le GP de Saint-Marin. Cette décision concerne donc Brabham, Williams, McLaren, Arrows, Lotus, Tyrrell, ATS, Ensign, March et Theodore. Quelques heures plus tard, Guy Ligier annonce le forfait de son écurie pour... raisons techniques. La nouvelle voiture, la JS19, testée le week-end précédent à Imola, ne serait pas prête. Le patron français ne veut en fait pas avouer qu'il se rallie à Ecclestone: la semaine précédente Jacques Laffite avait annoncé que la nouvelle machine était parfaitement au point.
 
Seront donc présentes à Imola toutes les écuries légalistes, c'est-à-dire utilisant ou ayant l'intention d'utiliser un moteur turbo: Ferrari, Renault, Alfa Romeo et Toleman, auxquels s'ajoute la petite équipe Osella, alignée sur Ferrari. Cela fait un total de dix voitures or le règlement stipule qu'un Grand Prix ne peut se disputer qu'avec un minimum de treize concurrents. Le président de la fédération italienne Fabrizio Serena maintient le Grand Prix et, tout en annonçant de lourdes sanctions pour les écuries qui ne viendront pas, permet aux retardataires de s'inscrire jusqu'au samedi à 13h.
 
Dans la journée de jeudi le front commun de la FOCA semble se fissurer. A la surprise générale l'équipe Tyrrell annonce sa participation. Ken Tyrrell est pourtant un « ultra » de la FOCA et fait bien savoir qu'il est solidaire de ses amis britanniques. Mais il affirme qu'il est obligé de participer au Grand Prix afin de satisfaire ses sponsors transalpins, Candy et surtout la Ceramica Imola. Mais il apparaît très vite qu'en fait Tyrrell ne vient en Italie que pour servir de parasite. Ainsi Ken Tyrrell attend jusqu'au samedi à 15 heures pour confirmer sa participation à l'épreuve, celle-ci étant jusqu'alors conditionnelle. Surtout il dépose une invraisemblable réclamation contre les moteurs turbo, s'appuyant sur un article du règlement interdisant les moteurs à... turbines. Comme beaucoup de composants des F1 possèdent des turbines, cela fait bien rire les officiels. Enfin, ce qui est presque anecdotique, l'équipe se présente avec un nouveau pilote, Brian Henton remplaçant Slim Borgudd.
 
L'autre surprise est la présence de l'écurie ATS. Plusieurs raisons l'expliquent. Tout d'abord la faiblesse du plateau devrait permettre à l'écurie allemande d'inscrire des points. De plus Gunther Schmidt cherche à ménager la chèvre et le chou entre FOCA et FISA, car il serait en contact avec BMW pour la fourniture d'un moteur turbo. En tout cas Schmidt subit immédiatement des représailles de la part d'Ecclestone. Ce dernier, propriétaire de la société distribuant les pneus Avon, le manufacturier d'ATS, retient en Angleterre le camion chargé de livrer ses gommes à l'écurie allemande. Il ne parviendra à destination qu'in extremis.
 
Ce même jour, McLaren et Arrows semblent également se préparer à participer au Grand Prix. McLaren est en effet menacée d'une rupture de contrat par Marlboro tandis qu'Arrows est sous la contrainte de son sponsor italien Ragno.
 
Pendant ce temps-là les légalistes s'organisent face à Balestre et la FOCA. Le jeudi soir se réunissent autour d'Enzo Ferrari et de Jean Sage tous les constructeurs impliqués dans le développement de moteurs turbo: Renault, FIAT, Alfa Romeo, BMW, Porsche, Hart et Honda. Tous menacent de quitter la Formule 1 si le projet Balestre est adopté par la FIA à Casablanca.
 
Finalement le vendredi 22 avril seules quatorze voitures se présentent aux essais. Arrows a renoncé à venir, tout comme McLaren, et ce malgré la pression de leurs commanditaires. Niki Lauda, qui a tout fait pour que son écurie se rende à Imola, erre dans les paddocks, absolument furieux.
 
Il n'y aura plus guère de rebondissements politiques pendant ce week-end, exceptée la plainte saugrenue déposée par Tyrrell. Place au sport. En l'absence des grandes équipes britanniques, les Renault et les Ferrari sont évidemment les favorites. Malgré des soucis techniques, les Renault dominent les essais et Arnoux réalise la pole position, cinq dixièmes de seconde devant Prost. Les Ferrari occupent la deuxième ligne, Villeneuve devant Pironi, puis viennent Alboreto et les Alfa de Giacomelli et de Cesaris. Suivent Warwick, Jarier, Fabi, Henton, Winkelhock, Paletti et Salazar."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forumf1.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le passé de la F1.

Revenir en haut Aller en bas
 

Le passé de la F1.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum F1 :: Archive 2006-2014 :: 2006-2014 ::  Paddock :: Débats,sujets autour de la F1 en général.-
Sauter vers: